[Total : 0    Moyenne : 0/5]

LE BAOBAB
Nom latin : Adansonia sphaerocarpa
Famille : bombacacées

Description : Tronc énorme dont le diamètre peut atteindre 7 mètres (souvent creux)
branches robustes et tortueuses,
Ecorce lisse et grise argentée
Feuilles : alternées, digitées à 5-7 filioles
Fleurs : solitaires pendante au bout d’une tige de plus de 40 cm.
Corolle blanche à 5 pétales courbées vers le sommet, surplombant une boule
d’étamines (10 à 20 cm de diamètre)
Fruit : appelé pain de singe, ovoïde couleur bronze, long de 20 à 40 cm
sur une dizaine de cm de large. Ce fruit peut rester sur l’arbre toute la saison,
même après la chute des feuilles. Il convient des graines et une pulpe farineuse
blanche.
Arbre souvent considéré comme sacré ; de nombreuses légendes s’y attachent.
Les vautours y nichent souvent
Floraison : fin de saison sèche, souvent avant l’apparition des premières feuilles
Habitat : arbre de l’Afrique noire par excellence, on le trouve dans les zones sahélo-soudaniennes.
espèce protégée qui se trouvent près des lieux habités. Afrique tropicale sèche,
Afrique orientale,
Utilisation médicale :
Ecorce : fébrifuge, paludisme, inflammation du tube digestif, anorexie, lumbago,
Feuilles : asthme, diurétique ,fièvres, tonique, diarrhée, dysenterie, lumbago, ophtalmie
Racines : fortifiantes, paludisme,

Le baobab africain

Le baobab africain

Fruit : pulpe comme cicatrisant, diarrhée infantile, tuberculose. Ecorce du fruit : plaie
Graines : carie dentaire, gingivite, paludisme, rougeole, gastrite
Utilisation alimentaire :
Feuilles : condiment alimentaire utilisé pour les sauces
Fruit : pulpe, boisson acidulées et sucrée, condiment culinaire.
La coque réduite en cendre sert de succédané au sel.
Lorsque la coque est rédu


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*